Bienvenue sur mon blog : Pour découvrir la Hongrie et la comprendre !!!

La Culture en bref :
30 août, 2011, 22:37
Classé dans : culture

Tout repas commence par une soupe (leves en hongrois). Certaines sont si complètes qu’un dessert suffit ensuite. Parmi ces soupes figure le fameux goulache ou gulyáshús, qui désignait à l’origine la « viande du vacher ». Ce mets, à base d’oignon, de matière grasse, de viande de bœuf, de paprika et de légumes, est considéré aujourd’hui comme la spécialité hongroise par excellence. D’autres types de soupes existent, comme les très consistants fözelék à base de légumes (courge, épinard, pomme de terre…) agrémentés d’un vagdalt, appelé plus communément fasirt (petite boule de pain et de viande aillée et frite).  En été, les Hongrois consomment en entrée une soupe de fruits froide, en général aux griottes (meggyleves).  Parmi les plats principaux, les Hongrois se délectent bien souvent de viandes et de légumes panés (rántott en hongrois), hérités de l’Empire austro-hongrois. On consomme par ailleurs beaucoup de plats en sauce, comme le pörkölt, le tokány ou le paprikás. Une des excellentes spécialités est le chou farci de viande de porc et de riz, servi avec de la crème aigre. Un petit accompagnement de salade (saláták) est parfois proposé avec les plats. Il ne s’agit toutefois pas d’une salade verte telle qu’on la connaît mais de chou ou de concombre marinés dans du vinaigre. En guise de dessert, d’excellentes crêpes (palacsinta), fourrées aux pommes, au pavot, aux noix, aux châtaignes, à la confiture, sont souvent proposées. Elles peuvent être servies en entrée si leur garniture est salée. Les nombreux salons de thé offrent tous de succulentes pâtisseries : le beigli (spécialité de pavot ou de noix que l’on trouve essentiellement à la période de Noël) ; la dobos torta (superposition de six fonds de tarte, fourrés de crème au beurre chocolaté, le tout recouvert d’un glaçage au caramel), le Gerbeaud (il doit son nom à son créateur et à la célèbre pâtisserie de la place Vörösmarty) est un gâteau si facile, paraît-il, à préparer qu’on peut le faire chez soi ; le krémes (prononcer « crémèche ») est un gâteau carré composé de crème à la vanille et entouré de deux épaisseurs de pâte feuilletée ; le franciakrémes (même principe que le précédent avec moitié de crème à la vanille, moitié de crème fouettée et la couche supérieure de pâte feuilletée recouverte d’un glaçage au café ou au caramel) ; le flódni (gâteau hérité de la cuisine juive, sorte de millefeuille à trois couches, une de pavot, une de noix, une de pommes, et parfois une quatrième, pour la route, de confiture d’abricot) ; le rétes, qui est l’un des desserts hongrois les plus connus : pâte très fine, fourrée au pavot (mákos), aux noix (diós), au túro ou aux griottes !

La vitiviniculture hongroise peut se targuer d’un passé millénaire. Le pays produit beaucoup de vins originaux, aux arômes subtils et raffinés car il se trouve au point de rencontre entre les climats continental et méditerranéen, qu’il est composé d’un sol riche et diversifié, et qu’un nombre important de cépages locaux y sont cultivés. La région de Tokaj, berceau de vins royaux, située dans le nord-est, produit le fameux vin du même nom. Louis XV disait du tokaj qu’il était « le roi des vins et le vin des rois ». C’est la fierté de la viticulture hongroise, ce vin doux liquoreux est comparable à un Sauternes, très aromatique et extrêmement vivant. La fameuse liqueur Unicum est réalisée à partir de plus de quarante variétés de plantes et de racines, qui lui donnent ce goût si particulier. On dit qu’il faut un an de consommation d’Unicum pour s’y faire. A chacun son appréciation… Les eaux-de-vie blanches (abricot, poire, etc.) sont, elles, à déguster sans réserve : ces pálinka, malgré 40° d’alcool, se révèlent pleines de saveur et de fraîcheur.



Les principaux pouvoirs en Hongrie :
30 août, 2011, 22:36
Classé dans : Histoire,politique

La Hongrie est une république parlementaire, la durée d’un mandat pour le premier ministre (issus de la majorité) est de quatre ans.
Depuis les premières élections pour leur gouvernement en 1989 suite au départ des Soviétiques, le paysage politique est régit par deux grand partis : Le MSZP partis socialiste qui a été sanctionné lors de ces premières élections socialisme étant devenus à l’époque synonyme de communisme. Il prendra le pouvoir quatre ans plus tard ( à vérifier).
L’autre grand partis est le FIDESZ actuellement au pouvoir, partis de droite allié au partis populaire chrétien démocrate KDNP.
De 1989 à 1993 c’est le Forum démocratique hongrois qui à gouverner (MDF) sous son règne l’extrême droite à fait une percé et cela pour la première fois de l’histoire du pays.
Depuis les dernière élections de 2010, le Jobbik partis d’extrême droite est devenus troisième force du pouvoir derrière le FIDESZ et le MSZP. Sont aussi présent au parlement le LMB les verts socialistes.
Enfin un partis qui à eut beaucoup d’influence par le passé et qui est aujourd’hui très marginalisé est le FKGP partis indépendants des petits propriétaires.



Economie quelque chiffres :
30 août, 2011, 22:35
Classé dans : economie

La Hongrie à rejoint l’OCDE en 1996.
Elle a été pendant très longtemps « le meilleur élève » parmi les néo-entrant de l’UE en 2004.
Le PIB hongrois a augmenter de 42% entre 1995 et 2009
Dette publique est en 2009 de 85,2% en dessous de la moyenne de l’OCDE qui est de 90,6%
Déficit budgétaire -4,3% du PIB.
Chômage : 10.8%
Inflation : 3%
PIB par habitants : 19765. variation entre 1995 et 2009 : +47%.
La Hongrie à sévèrement touchée par la crise de 2008, avec pour la première fois depuis 1995 une baisse de son PIB -6,3%.
Aujourd’hui elle remonte la tête, et devrait connaître une croissance de 3% pour 2011.
La monnaie a été pendant très longtemps le Pengös.
Puis en 1945, l’URSS abolie cette monnaie et crée le Forint, monnaie actuelle du pays, elle stagne entre 250HUF et 280HUF pour 1€.
Les femmes représentaient 46,1% de la population active, un taux presque inchangé depuis 1992 supérieur à la moyenne de l’OCDE.
Espérance de vie 73,8 ans.
La Hongrie est le pays de l’OCDE ou la part des dépenses pharmaceutique ont été les plus élevées.
La Hongrie est le pays de l’Union Européenne ou le taux d’incidence du VIH est le plus bas.
La croissance économique à repris en 2010 grâce à la demande extérieure.



La Faune hongroise :
30 août, 2011, 22:34
Classé dans : Geographie

Les Csikôs, dresseurs de chevaux et cavaliers de la steppe hongroise, continuent de perpétuer les traditions ancestrales et de préserver leur savoir-faire. Plusieurs milliers autrefois, ces gardiens occupaient une position hiérarchique importante. Aujourd’hui, ils ne sont plus que quelques familles à vivre de ce métier.
Hongrois également, les moutons raczka à la toison longue et bouclée ainsi que des oies qu’on gave aujourd’hui pour produire un excellent foie gras. Les races de chiens de berger acclimatés à la Hongrie comportent des mâtins, tels que le grand komondor blanc, et le kuvasz, un grand animal à poils ras gardien fidèle des troupeaux, qui était, à ce qu’il paraît, capable aussi de tenir tête aux loups, ainsi que des petits chiens de berger très sociables, comme les puli souples et rapides, les mudi et les pumi aux poils touffus et sombres. Parmi les chiens de chasse, on peut citer le braque hongrois vizsla, qui est un chien d’arrêt, et le magyar agár, un très joli lévrier.



Le Lac Balaton :  » La petite mer de Hongrie »
18 août, 2011, 21:43
Classé dans : culture,Geographie

Ainsi est le noms donnée par les hongrois au Lac Balaton, le plus grand du pays.
Sa superficie est de 600 km2, une longueur d’environ 80 km et une largeur qui atteint 14 km, ce lac d’eau douce est le plus grand d’Europe.
IL se situe a 160Km a peu près de Budapest la capitale, on peut s’y rendre en voiture compter a peu près deux heures et demi, en train beaucoup plus long tout dépend de la destination choisit au bord du lac mais pour certaine le trajet peut prendre quatre heure !
Ce lac naturel est une destination privilège des hongrois qui en ont les moyens, mais d’année en année les classes moyennes sont de plus en plus nombreuses, disons que dans la majorité la population est issue de classes moyenne aisés.
En été la température de l’eau peut se situer entre 20° et 26°. Ceci s’explique par le fait que l’eau est peu profonde sauf au milieu du lac, de plus le lac Balaton à un micro climat qui est aussi du aux différents monts et volcans éteint qui l’entourent. Ces monts et volcans possèdent de grandes réserves d’eau minérales, ainsi il est possible de visiter les nappes phréatique de Tapolca.
Evidemment on peut y pratiquer toutes les activités habituelles d’un lac comme le bateau a voile, la planche à voile, les baignade, la pêche….
Le lac Balaton est possèdent 40 espèces de poissons, c’est pourquoi la pêche y est aussi importante.
La viticulture est omniprésente dans cette environnement, tous le long des collines qui vallonnent le lac des vignes sont présentent le vin du lac Balaton est très réputé en Hongrie, de plus grâce au raisins ont peut faire de la grapa locale appelé Palinka incontournable en Hongrie.
Au bords du Lac Balaton se déroule chaque année dans chaque village le festival du vin et ce pendant une semaine !
Autre évènement à ne pas manquer si vous êtes dans la région est la traversé du Lac Balaton, une traverser à la nage de 5,2 Km pour tous les fanas de nage, entre Révfulöp et Balatonboglar. De plus il existe une piste cyclable de 231 Km avec laquelle vous pourrez faire le tour du lac !
Les villes a visiter : Siofok, Tapolca, Balatonfüred, Veszprem, Keszthely et la presque île de Tihany.


Regard musulman |
newsdesnewsunblogfr |
ellouze |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Croire au changement pour ....
| librealgerie
| Libre Pensee