Bienvenue sur mon blog : Pour découvrir la Hongrie et la comprendre !!!
  • Accueil
  • > politique
  • > Résumé des quatre premiers mois de la présidence tournante de l’Union Européenne par la Hongrie depuis le 1 Janvier 2011 :

Résumé des quatre premiers mois de la présidence tournante de l’Union Européenne par la Hongrie depuis le 1 Janvier 2011 :
24 juin, 2011, 23:02
Classé dans : politique

Aujourd’hui le lundi 9 mai 2011, nous fêtons l’Europe et pourtant cette journée ne semble pas susciter l’intérêt de beaucoup de gens, certains l’ignore même !
Alors puisque personne ne s’y intéresse je vais le faire car je suis consterné de voir les centres d’intérêt de médias qui nous dépriment ou nous parlent de choses futiles comme l’actualité « people » ou encore épiloguer sur les scandales sportifs, bref l’Europe ne fait pas vendre et n’est pas rentable pour ces personne. D’ailleurs qui ici s’y intéresse à part moi ?
J’en viens même à me poser la question de savoir si ce que je fais la et utile enfin j’aurais essayé.
Alors voici de quoi je vais vous parlez, étant donnée que nous fêtons le 9 mai 1950, je me permet de parler de quelque chose dont on parle trop peu, la présidence tournante de l’Union Européenne assuré depuis le 1 Janvier 2011 par la Hongrie, malgré ce qu’on pourrait penser car personne n’en parle sauf quand de « nouveaux scandales » sévissent et bien des mesures importantes ont été prises, et de grandes choses ont été faites, et oui ils travaillent et savent le faire malgré le fait que ce soient des personnes venant d’Europe Centrale !
Voici un petit résumé des quatre mois de présidence hongroise, bien sur vous pouvez retrouvez les informations complémentaire sur www. eu2011.hu
Je réécrirais un autre article plus complet et plus long sur lors de la fin de la présidence hongroise de l’Union Européenne en Juin.
Tout d’abord je vous est retranscrit l’interview mais pas dans son intégralité de Monsieur Barroso à une qui résume assez bien le parcours de la présidence hongroise de l’Union Européenne :

« L’avancée la plus importante s’est traduite par les progrès rapides et substantiels sur les six propositions législatives en matière de gouvernance économique.
Premièrement, un accord a été trouvé en vue de recourir à la procédure de coopération renforcée pour créer un brevet européen commun.
Deuxièmement, des décisions ont été prises afin de moderniser l’infrastructure énergétique de l’Union, condition essentielle à l’amélioration de notre compétitivité. Troisièmement, la finalisation du règlement relatif à l’initiative citoyenne devrait contribuer à associer plus que jamais les citoyens au processus décisionnel européen. Enfin, l’accord sur la directive relative aux droits des patients en matière de soins de santé transfrontaliers permettra à nos citoyens de comprendre comment aller suivre un traitement médical dans un autre Etat membre.
Sous présidence hongroise, nous avons fait une avancée importante en ce qui concerne la stratégie pour les Roms, au moyen de la création d’un cadre européen pour les stratégies nationales d’intégration des Roms à l’horizon 2020. Je me réjouis de prendre connaissance du rapport que la présidence présentera à ce sujet lors du Conseil européen du mois de juin.
En matière d’élargissement, les progrès concernent plus particulièrement la Croatie et je tiens à insister sur le fait que la Commission se réjouit d’accueillir bientôt la Croatie en tant que 28e Etat membre. L’adhésion de la Croatie est proche, mais un dernier effort est nécessaire.
Le « Pacte pour l’euro plus » a fait l’objet d’un accord entre les pays de la zone euro tout en restant ouvert aux autres Etats membres qui souhaitent s’y joindre, et six pays qui ne sont pas membres de la zone euro s’y sont en réalité associés. En aucun cas, le Pacte ne met en péril ou n’affecte la portée des engagements pris par l’Union dans son ensemble en faveur des réformes ou de la consolidation budgétaire. Il constitue plutôt un supplément et un complément à ces engagements. »

Maintenant d’autres points et détails :
Le 19 janvier 2011, les députés du Parlement Européen (PE) ont voté l’accord de stabilisation et d’association entre l’UE et la Serbie.

Le 16 février 2011, le règlement sur l’initiative citoyenne européenne a été solennellement signé à Strasbourg par János Martonyi, ministre des Affaires étrangères, au nom du Conseil et Jerzy Buzek, président, au nom du Parlement européen. Grâce au traité de Lisbonne, tous citoyens peuvent faire une proposition de loi à partir de 2012.

Le 23 février 2011, János Martonyi a activé au nom de la présidence hongroise le mécanisme de protection civile de l’Union européenne et a pris les mesures nécessaires afin que l’évacuation des citoyens de l’UE puisse commencer dans les meilleurs délais.

Partout en Europe, les passagers d’autocars pourront bénéficier de la même protection.

Lors de sa réunion du 10 mars 2011, le Conseil Compétitivité a donné à un groupe de 25 Etats membres son feu vert pour la mise en place, dans le cadre d’une coopération renforcée, d’un système unique de brevets. Ainsi simplifié et désormais moins coûteux, l’enregistrement des brevets stimulera l’innovation et renforcera la compétitivité des entreprises européennes, a affirmé le ministre délégué Zoltán Cséfalvay, qui présidait la réunion.

La ministre déléguée a rappelé qu’à la suite de cette catastrophe, l’Union européenne avait activé le Mécanisme de protection civile de l’Union, avait commencé à organiser les opérations d’aide et avait envoyé un groupe d’experts dans l’archipel nippon.

La présidence contribue à la mise en place du nouveau système européen de protection des victimes.

Le Conseil est parvenu à un accord sur la nécessité d’accélérer les négociations relatives à la modification du règlement correspondant, en permettant d’élargir le champ des compétences de l’agence FRONTEX.

Il est de l’intérêt de tous les Etats membres de participer à l’évaluation de la sécurité et de risque des centrales nucléaires, a déclaré Tamás Fellegi, ministre du développement national, après la réunion extraordinaire des ministres de l’énergie qui s’est tenue à Bruxelles, le 21 mars. La présidence hongroise a convoqué cette réunion pour évoquer les conséquences, sur le marché de l’énergie, des évènements au Japon et en Afrique du Nord, mais également pour coordonner les mesures que prendront l’Union et les Etats membres.
Les centrales seront révisées dans le courant de cette année.

Les ministres des affaires européennes des pays de l’Union ont approuvé, le 13 avril 2011, le document final de la Stratégie pour le Danube. Présidant la réunion, János Martonyi, ministre hongrois des affaires étrangères, a annoncé que la première moitié du premier objectif de la présidence était ainsi mise en œuvre et que la préparation des programmes concrets pouvait débuter.
La stratégie pour le Danube permet en autre avec la coopération des pays concernés plus de pays tiers non membres de l’Union Européenne (Croatie, Serbie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Moldavie et Ukraine) de mettre en valeur la région et le Danube en favorisant le développement du trafics fluviales, la sauvegardé de l’environnement et la gestion de zones écologique protéger,et d’autres objectifs en autres.

Lors de la conférence relative à l’adhésion de la Croatie, qui s’est tenue le 19 avril 2011, à Bruxelles, l’Union européenne et la Croatie ont conclu un accord sur deux autres chapitres de négociation. Des 35 chapitres, 30 ont été déjà clôturés, ce qui représente un grand pas vers la clôture des négociations d’adhésion.

Le 28 avril 2011, le Comité économique et social européen a communiqué, au cours d’un débat public, l’avis qu’il avait élaboré sur l’intégration sociale des Roms à la demande de la présidence hongroise. Les chefs d’Etat et de gouvernement européens devraient adopter, au mois de juin, la stratégie de l’Union européenne pour l’intégration des Roms.

D’autres sujets ont été aborder et débattu, des sujets pour lesquelles la présidence hongroise à déjà bien avancé pour trouver des accords de coopération et de gestion commune, nous en sauront plus dans les semaines à venir : L’eau, l’environnement, la gestion des inondations, problème démographique, famille, criminalité, compétitivité, emplois, handicapés, cyber attaque.

Source : www. eu2011.hu


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Regard musulman |
newsdesnewsunblogfr |
ellouze |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Croire au changement pour ....
| librealgerie
| Libre Pensee